Partagez | 
 

 ▬ » Premier Comandement : Tu ne tueras point !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 70
Jewels : 1237
Date d'inscription : 22/08/2014

MessageSujet: ▬ » Premier Comandement : Tu ne tueras point !   Sam 13 Sep - 15:05


Premier commandement: tu ne tueras point!




ft. Ren Ichinose


Et c'est ainsi que je violai le premier commandement.

Encore est-il que je ne viole pas réellement ce commandement. Les gens morts ont été accidentellement sciés en deux après être passé dans l'énorme scie de la scierie magique du petit village en bordure de Seven. De plus, avec tout le sang qui en a giclé ... ça m'as littéralement fait jouir... Je n'ai malheureusement pas pus me retenir de lâcher un petit nyan dans la salle maintenant vide de cette scierie , ce qui, je le site car ce n'est pas de ma faute, a malheureusement attiré d'autre personne dans la dite salle .... Et qui m'as forcé a accidentellement les faire tomber eux aussi sur la dite Scie ronde qui est la véritable coupable.

Je soupirai fortement.

Maintenant comment allais-je faire pour me débarrasser de tous ses corps sans paraître suspicieuse. Il y avait la rivière tout près, mais elle emporterait les restants de cadavre dans le village plus bas... Et puis 7 corps tranchés en deux, c'est plus que suspicieux. S'ils avaient été écrasés par un billot, les gens auraient pus croire à un accident.

Il y a toujours les barils, mais l'odeur qui s'en échapperait au bout de trois jours en plus du sang qui coulerait du bas attirerait l'attention des gens curieux. Je regardai le soleil et me dis qu'il ne me restait que 5 h avant les gens ne se pose réellement des questions sur le retard de leurs maris, amants, amis.

Je pris le partie droite d'Albertin, qui suinta sous le soulèvement et dégoulina de ses fluide un peu plus sur moi... Juicy. Je n'aimais très peu les bruits qu'il faisait, mais le rouge était magnifique. Mais le dilemme restait le même, qu'allais-je faire de 7 cadavres tranchés en deux... Mhhh.

Mise en situation ?

Pourquoi pas, plus simple de faire croire une histoire que de cacher une histoire. Alors, une attaque Animale ? On n'était pas mal en forêt, les ours peuvent être très féroces, vous savez ?... Non ... Pas aussi méthodique. Je vois très mal un ours tenté de trancher en deux un homme presque aussi gros... Et velus que lui.

Un suicide collectif ? Oh l'idée était bonne ...... Seulement il n'y a pas de lettre d'adieux ... Et avec tout le sang que j'ai sur les mains, je ne peux me permettre de laisser de trace. Je ne fis quelque pas de dance avec Albertin, avant de clairement le balancé a l'autre bout de la pièce... Prenant Robert à la place enfin ce qui en restait. Après quelque pas de dance avec Robert, je vis le cadavre presque intact de Marty ... Et si ???

Et si c'était Marty qui avait pété un câble et avait sauvagement, tuer tous ses collègues de travail ? Mais oui, Marty est réellement le genre de rustre à faire ça. Suspicieux cet homme .... Il n'a aucune classe. Comment a-t-il osé faire ça ?. Je suis déçu, il avait tant de bonnes qualités... Et le pauvre s'est suicidé... MAIS oui !

Je jetai le corps de Robert au sol avant de lui marcher sur la main avec mes talons, et pris Marty dans mes bras et l'embrassai sur les deux joues. Eurêka, j'étais sauvé. Merci Marty.

Rapidement, je fis ma petite mise en scène, mis un pistolet tout prêt du mage mort, oui oui, il était mage, et laissa le tout en place. C'était parfait. Rien de mieux qu'une superbe mise en scène. Une fois le tout en place, je quittai la Scierie avant de disparaître dans le néant de ce monde... Qui sait ou je pourrais trouver mon prochain employeur, le dernier n'avait... Disons-le... Plus toute sa tête.

En mettant le pied à l'extérieur... Je vis que le sang avait giclé dans les fenêtres, et j'en fis une petite moue... Bah ce n'est pas grave, Marty était le type particulier a aimé le désordre donc... Tout était parfait ... Aucun imprévue était arrivée... J'étais particulièrement satisfaite du résultat, de l'art que je vous dis...

De l'art salissant

Et rouge.






_________________


Dernière édition par Leiko Hildert le Sam 20 Sep - 14:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ▬ » Premier Comandement : Tu ne tueras point !   Sam 20 Sep - 11:55


▬ » Premier Comandement : Tu ne tueras point !
Ren & Leiko

Tu ne tueras point. Une règle bien connue dans le monde des madoshis. Hélas, il y avait des personnes en ce bas monde qui ne respectaient pas cette formule et n'hésitaient pas à semer la tristesse, la douleur ainsi que la mort aux quatre coins du monde sans se soucier de quoi que ce soit. Qui de mieux pour savoir cela qu'un mage noir tuant des innocents sans avoir le moindre regret ? Ichinose Ren était un homme qui ne gardait jamais son sabre dans son fourreau quand il devait exécuter une cible. Ressentir la douleur, la chair se fendre sous sa lame était un peu son quotidien si on pouvait dire. Pas une seule personne ne pouvait se venter de s'être échapper à son katana ou bien à ses envies meurtrière. Hommes, femmes et même enfants, il n'y avait aucune distinctions à faire lors d'une mission. Tout le monde était placé à la même enseigne et les témoins ne le restaient pas en vie très longtemps.

Dans un coin un peu éloigné de la civilisation, près de la frontière de Seven, notre fameux mage noir marchait lentement, d'un pas qui se voulait tout de même assuré vers un petit village afin de passer la frontière discrètement. Pourquoi se rendre dans un autre pays que celui de Fiore ? Tout simplement pour aller recruter des membres potentiels pour son organisation, du moins celle de son maître. La guilde de Xepher Sanguis... Un nom encore inconnu aux yeux du monde, mais un jour viendrait où se nom sera craint par les populations du monde et le nom de Ren résonnera à travers les ténèbres qu'il aura semer aux quatre vents grâce à ses plans et ceux de son master. Ce dernier n'était pas quelqu'un de connu par les autorités du conseil magique, du moins pas avec son identité actuelle. Notre mage du vent connaissait tout les détails de la création de la guilde et avait même eut envie de suivre cet homme qu'il venait à peine de rencontrer dans le centre de Fiore afin d'accomplir quelque chose de grandiose, l'apothéose, un chef-d'oeuvre de manipulation, de douleur où le sang ne cesserait de couler avant longtemps une fois le projet mis en place. Ce fameux homme qui avait croisé la route de notre bellâtre avait su titiller la curiosité de ce dernier et n'avait pas pris longtemps pour l'enrôler dans son groupe, lui tendant une main qui aurait pu peut-être amical dans d'autres circonstances.

Marchant toujours à son rythme lent et fluide comme l'eau s'écoulant d'une rivière, Ren se retrouva non loin d'une bâtisse un peu vieille sur les bord, mais encore utilisable pour certain villageois à l’occurrence. Au loin, notre mage noir pouvait y voir du mouvement à l'intérieur, des ombres se mouvoir un peu dans tous les sens. Il n'était pas facile d'y voir correctement les forme à l'intérieur étant donné l'état insalubre des vitres. Humant l'air qui l'entourait, notre jeune homme sentit quelque chose de particulier et qui n'avait rien à voir avec la composition classique d'une brise... Comme une odeur familière. Une senteur parfaitement délicieuse qui flottait dans l'air et qui fit afficher un sourire étiré sur le visage de cet homme de passage dans le coin. Les humains pouvait sentir toutes sortes de choses, mais Ren ne se considérait pas comme un être du même rang que ces bestioles stupides. Il avait un don pour repérer toutes sortes de traces ou bien même indices et sensations qu'il l'entourait. Et cela ne manquait pas à titiller sa curiosité. Mais qu'est-ce qu'il pouvait bien avoir perçu à ce moment bien précis ? La réponse semblait si simple, mais annonciateur d'un évènement des plus macabres... Du sang en grand quantité... Cela venait certainement de cette vielle bâtisse en face de lui à quelques mètres. Il pouvait sentir ce parfum délicieux à des mètres à la ronde, après tout il la côtoyait bien trop souvent pour la manquer.

Au moment précis, où il allait se décider à y faire un tour afin de vérifier, il vit une porte s'ouvrir et resta tout bonnement dans son coin d'ombre qu'il n'avait pas quitté depuis quelques minutes afin de pouvoir y observer une jeune femme sortir du bâtiment en piteux état. Les iris rougeâtre du mage ne quittèrent pas d'une seule seconde cette demoiselle qui s'éloignait doucement de l'abri de fortune, et ne lâcha pas un seul instant ses vêtements tachetés de rouge en grande quantité et ses mains de la même couleur que ses yeux. Peut-être n'avait-il pas besoin d'aller plus loin pour trouver une nouvelle recru pour la guilde. Après tout, en quelques secondes, il venait de faire le rapport de la situation dans un coin de son esprit. Une demoiselle sortant d'un endroit, ses habits ensanglantés et qui ne semblait pas paniquer... Bien au contraire, elle semblait être ravie d'être dans cet état. Voilà quelque chose qui méritait un petit coup d'oeil.      

Il attendit quelques instants, attendant que l'inconnue s'éloigne un peu pour venir se rapprocher du bâtiment et entrer délicatement à l'intérieur, une main sur son sabre. A peine avait-il fait un pas à l'intérieur qu'il balaya la grande pièce principal avec ce fameux petit sourire en coin. Observant un lieu macabre où le sang prenait une place assez conséquente, recouvrant une bonne partie des murs, Ren tourna doucement la tête vers l'extérieur et regarder dans la direction où la femme venait de partir. Avec un peu de chance, il venait de trouver une perle rare... Seulement, si ce n'était pas le cas et bien les choses se passerait certainement pas aussi bien que cette demoiselle semblait le croire après ce petit carnage dans cette scierie près de la frontière avec Seven.

Décidant simplement de suivre cette inconnue, il tenta de la rattraper à sa manière en marchant toujours de la même manière. Après tout, pourquoi se presser ? Si le destin voulait que ces deux-là se rencontre, dans ce cas-là il n'aurait aucun mal à la retrouver.  

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 70
Jewels : 1237
Date d'inscription : 22/08/2014

MessageSujet: Re: ▬ » Premier Comandement : Tu ne tueras point !   Mer 24 Sep - 18:51


Premier commandement: tu ne tueras point!




ft. Ren Ichinose


Je marchais.

Non, je trottinais vers le village, toujours sous mon apparence propre...lors que je finis par réaliser que j'avais, effectivement, les mains couvertes de sang et mes habits l'étaient tous autant. Je ne pouvais malheureusement pas me promener en ville comme ça, sans une égratignure, on croirait que je me suis fait attaquer par un ours... Ce qui n'est pas le cas.

Je réfléchis rapidement à une solution, puis pensai à ce petit objet que j'avais acheté la veille... Une petite bague magique qui me permettait de changer la couleur de mes vêtements, sans pour autant, gâcher la couleur originale. Même si mes vêtements d'origine étaient foutus, cette technique pourrait s'avérer utile en ce moment.

Je tournai la petite boule sur la bague une fois sur elle-même et remis mes vêtements en blanc pur, ce qui eut pour effet de camoufler les marques de sang sur la robe original. Je fis une petite moue, en essuyant mes mains sur mon tissu, qui ne se tâcha pas malgré la quantité de sang que j'avais sur moi ... La magie avait plusieurs aspects pratiques et celui-là était de loin le meilleur.

Je repris, d'une même démarche, mon chemin en direction du village, les mains légèrement moins rouges qu'avant, sachant qu'il ne me restait pas beaucoup de temps pour ne plus jamais revenir dans ses environs et commencer à me trouver du travail. Je ne croyais pas qu'il y avait des informations intéressantes parmi les villageois, j'avais pris la peine de ne pas trop utiliser ma magie pour ça.

C'était un petit village paisible, presque sympathique, qui n'avait rien de particulier, pas d'histoire, pas de rumeur, rien... Si ce n'est que tout le monde connait tout le monde, et les quelques voyageurs qui passaient par là, étaient toujours bien accueillit. La place centrale était aussi le marché central et la rue principale de ce petit village, ce qui faisait en sorte que tous y étaient, peut importe l'heure.

Ce fut au moment de mettre un pied sur le pavé de ce village que je sentis une présence que je n'avais pas ressentis avant. Ce petit quelque chose qui vous tracasse constamment, alors que vous savez que votre ''chef d'oeuvre" était parfait.

On me suivait.

C'était loin d'être une bonne chose. Cette personne me suivait depuis un petit bout de temps, car elle avait l'air de prendre ses aises en me suivant ... Ce qui ne me rassura pas le moins du monde. Il n'y avait ni accroche, ni mauvais pas dans mon ''œuvre de la scierie''. C'était impossible qu'on m'ait vue ... J'avais bien planifié mon coup. Comment ce fait-il qu'on me suive et ...

Qui était assez fou pour me suivre moi ?

Je me mis à marcher normalement, ne trottinant plus, au milieu de la foule. S'il était pour le moins sensible à la situation, il aurait surement remarqué mon changement d'attitude et s'attendrait à quelque chose de ma part ... Mais il ne savait surement pas quoi, j'avais l'élément de la surprise pour ce côté. Je ne connais pas mon adversaire et il ne connait pas le sien. Encore est-il que je pourrais littéralement me faire prendre comme un rat dans cette foule.

Je souris machiavélique ment, j'aimais tant les jeux avec les étrangés qui cherche à me tuer...Car, que voudrait cette personne si ce n'est que pour me tuer, neh ?

Malheureusement pour cette personne, je suis dans mon élément. La foule et moi ne fesons qu'un ... En fait je ne fais qu'un avec le monde entier. Nyannnn !!!

Je pris quelque petite bifurcation, me mêlant à la foule de gens. Ils avaient quelque regards pour moi, avant de tourner rapidement dans une petite ruelle, l'attendant impatiemment.

Je savais qu'il me trouverait.

Et je savais que ça ne serait pas joli.






_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: ▬ » Premier Comandement : Tu ne tueras point !   

Revenir en haut Aller en bas
 

▬ » Premier Comandement : Tu ne tueras point !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dieu a dit : tu ne tueras point. [Livre 1 - Terminé]
» « Le premier point dans un ménage, c’est la cuisine. » Patin ♠ Amadeus & Matvei
» Récit du premier voyage de Sa Majesté en Araucanie
» Haiti-Premier ministre :Il s'appelle Ericq Pierre !
» Autre point de vue de John Maxwell pour la defense d'Haiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail : Last Time :: Fiore no okoku :: Earthland et ses environs :: Seven-